vendredi 28 janvier 2011

Sourire à son image






Une nouvelle participation au Week-end Reflections

En marge, c'est rare que je "pique" une photo aux autres, non pas que les miennes soient meilleures, mais parce que ce blog n'est pas là pour ça. Ce n'est pas la "ligne" éditoriale de ce blog.
Aujourd'hui, l'actualité nous rattrappe. C'est à la fois le Week-end Reflections, et la naissance d'un bordel ambiant en Egypte.
Si vous cliquez sur l'image, vous verrez que les forces de sécurité égyptiennes participent elles aussi au Week-end Reflections, avec leurs casques. Et que le ciel reste bleu au dessus de la contestation sociale.



Photo Reuters
.

mardi 25 janvier 2011

Ouverture de la chasse


Il y a les batailles.
Celles que l'on gagne.
Celles aussi, nombreuses, que l'on mène.
Et celles, plus nombreuses encore, que l'on mène sans espoir de victoire.
Juste pour ne pas perdre.
Les plus fatigantes.

Ajoutez le boulot.
Je n'arrive pas en ce moment à passer de par chez vous pour laisser des commentaires.
Mais j'apprécie d'autant plus les vôtres.
Et juré, dès que tout ça est passé, je reprends mes visites virtuelles.


.

jeudi 20 janvier 2011

Les voyages du pape

Si la question est de savoir si la géographie peut être un sport qui se joue en chambre, la réponse est oui. Dans une chasteté des plus affichée, qui plus est.

Il suffit de visiter la galerie des cartes du Vatican, de déambuler (de plus en plus vite tant il y en a !) devant les cartes peintes en fresques sur les murs, pour comprendre que l'on peut faire de la géographie en robe de chambre avec un simili-seau à charbon sur la tête.

Passé le jeu d'essayer d'identifier l'espace couvert, de comprendre l'orientation choisie, il en est un autre auquel je me suis livré : repérer les bateaux, comme d'autres envahissent le goémon de Saint-Malo pour un départ de la route du Rhum ou Nicolas suivant le départ de la route des Roms.













Comme ça, des fois, je ressors aussi des conneries écrites il y a longtemps...

.

samedi 15 janvier 2011

Le soleil dans l'œil




Prophétie. L'art et la manière de vendre sa crédibilité avec une livraison future.
Ambrose Bierce, Dictionnaire du Diable

.

vendredi 14 janvier 2011

Soleil matinal




Photo made by Fantômette, qui est aussi, et surtout, d'abord et avant tout, la maman d'un Asticot qui a 8 ans aujourd'hui !
Une manière pour Fantômette de continuer à exister ici, et de participer au Week-end Reflections.


.

jeudi 13 janvier 2011

La foufoune qu'on tient debout dedans



Orthodontiste : représentant de l'université qui moyennant le prix d'une semaine pour deux à Bali vous convainc que son laborieux méccano bucco-dentaire fait le sourire de votre enfant plus beau.

Une fois n'est pas coutume, je n'ai pas de photo personnelle pour illustrer mon propos, chose que d'aucun comprendra aisément s'il poursuit la lecture de ce même propos jusqu'à son terme échu, car bien que marié depuis maintenant près d'un an, ce qui pourrait éventuellement nous faire passer pour jeunes mariés vivant de licence et de débauche, et entretenant avec mon épouse légitime des rapports à la fois distants, respectueux et confraternels quand il s'agit de dépenser le pécule du couple et de gérer la SCI conjugale, je n'ai osé demander à aucune femme, amie ou cousine, de se prêter au jeu d'illustrer ces quelques lignes.

Ainsi donc, pas plus tard qu'il y a pas longtemps, lorsqu'accompagnant Calimero chez l'orthodontiste, délaissant pour une fois Biba et Jeune et Jolie, j'empruntais à la pile de la salle d'attente un numéro de Beaux-Arts Magazine ou autre opus de même type.

C'est là que je fis la rencontre d'Henrique Oliveira, jeune plasticien brésilien qui à partir de bois et planches de récupération dont il tire parti des grains, fibres et couleurs, réalise des installations dont l'une des plus remarquées s'intitule Origine du Tiers-Monde, une foufoune qu'on peut vraiment entrer dedans tout entier. Au risque de trouver enfin le point G.

Comprenez à la fois mon émoi et ma gêne à publier ici ces photos sachant que des enfants, dont les miens parfois, viennent cliquer de par ce blog, et que l'on me regarde très souvent en privé comme un obsédé de la chose féminine.
Parce que voilà, cette vision organique et vaginale de l'origine du Tiers-Monde fait écho au tableau de Gustave Courbet, intitulé l'Origine du Monde, qui suscite chez moi à la fois trouble et fascination, tableau peint en 1866 pour un diplomate turc, on ne s'en serait pas douté, avant d'arriver, après maintes péripéties, chez Jacques Lacan, l'obstétricien des âmes perturbées, qu'il masquait au gré de ses envies et des visites de sa belle-mère par une version surréaliste dudit tableau réalisée par André Masson.

Certes donc, la mode à l'époque de Courbet n'était pas au maillot brésilien ou à l'épilation intégrale+tatouage ventral et dorsal à la mode star du X, mais on s'en fout, on n'est pas là pour gloser sur l'évolution de la mode capillaire féminine et l'histoire de la taille du maillot.

Parce que surtout, Rezvani a fait de ce tableau de Courbet l'un des "héros" de son roman L'Origine du Monde, le seul tableau que le nain fou, cleptomane et iconoclaste Bergamme sauve de l'incendie du Grand Musée qu'il provoque lui-même pour le "retoucher" et "l'inachever", faisant ainsi de ce tableau  une sorte d'ultime aboutissement de l'histoire de l'art.

.

mercredi 12 janvier 2011

Oser effeuiller les carrés




Prude. Personne lubrique qui se dissimule derrière son quant-à-soi.
Ambrose Bierce, Dictionnaire du Diable

Puis comme ça, parce que, je ne fais pas que fantasmer sur les filles de la vitrine, quand le quant-à-soi devient trop marqué, on l'inscrit dans le paysage, une fois n'est pas coutume, je vous joins un petit reportage sur le travail de Banksy, le peintre des rues, sur le mur que construisent nos amis israéliens.



.

mardi 11 janvier 2011

Le regard de l'ange



Saint. Personnage généralement mort de manière tellement ridicule que le Vatican se croit obligé de le sortir de l'anonymat pour tenter d'effacer la honte qu'il a jetée sur ses proches.
Voir saint-Sernin (Saturnin) mort dans une course de vachettes.
Voir aussi sainte-Foy sacrifiée sur un barbecue.

Le caractère ridicule de la mort de certains donne lieu à une double béatification.
Voir saint-Claude-François.


.

lundi 10 janvier 2011

Attention piétons


Une exposition au Muséum d'Histoire Naturelle de Toulouse.
Interdiction de photographier.
Verboten.
Forbiden.

Ce jour là, les gardiens du musée étaient plus efficaces que les vigiles de Roissy.
J'en suis donc resté au ras du sol.
Voilà le résultat.











Préhistorique. Qui appartient à une période primitive et à un musée. Précédant l'art et la pratique du mensonge perpétué.
Ambrose Bierce, Dictionnaire du Diable.

Ce qui place à peu près la période préhistorique entre l'arbre et la pavillon Phénix, entre la viande crue et le micro-ondes, entre l'acte reproductif et l'abonnement couplé Facebook-Meetic, entre la conscience animale et Al-Qaida.
.

dimanche 9 janvier 2011

Sensualité et raffinement de l'Orient


Sensualité. Art soluble dans le mariage.

Raffinement. Art des breloques et autres colifichets destiné à tromper l'attention de celui qui va manquer la marche.

Tapis de la mosquée Bleue

samedi 8 janvier 2011

Saisir l'instant



 Fantômette en action



Adorer : vénérer non sans espérances. 
Ambrose Bierce, Dictionnaire du Diable.
.