vendredi 31 octobre 2008

On t'a vu, petit obsédé !



Scandale vient du latin scandalum, obstacle contre lequel on trébuche. Pour aller chez Aubade, contourner la fontaine.

Ceci étant dit, l'étalage de mon maigre vernis culturel, pioché deci-delà au gré de mes lectures, ne doit pas faire oublier l'essentiel : la réalité de la vie matérielle, les crises, économiques et financières, l'éventuelle arrivée du communisme afro-américain aux States avec Obama, le CAC 40, ma nombreuse famille à nourrir, ma retraite à construire, les impôts à payer, les deux ans d'attente avant de toucher la première part de mes colossaux droits d'auteur, les exigences toujours croissantes d'une jeune femme... Comme l'écrivait dernièrement une lectrice de ce blog, l'argent ne fait pas le bonheur, mais il y participe.
J'ai donc décidé de devenir riche. Comme ça. D'un coup. Et vite.

Ne me demandez pas comment m'est venue l'idée, ça ne vous regarde pas, indiscrets que vous pouvez être, chers lecteurs adorés. Comme ça. Tout simplement. En échangeant avec une jeune femme avec laquelle nous partageons de longues conversations, une relative complicité et la farouche volonté de combler une culture cinématographique dont certains genres et courants artistiques nous sont en partie inconnus. Genre Bollywood-porn-chic ou Karachi-porn-burka. Donc.

Voilà, j'ai déposé à l'Institut National de la Propriété Industrielle le scénario-type d'un film porno. Suffisait d'y penser. Je l'ai fait. Dorénavant, dès le prochain premier samedi du mois sur Canal Plus, pensez à moi, j'encaisse les royalties. Parce qu'on se demande pourquoi on en tourne encore autant, alors que la chair numérique ne vieillit pas, et que le scénario, le désormais mien scénario, est toujours le même. Il n'y a que la couleur du canapé qui change. Donc :

- Lui la déshabille et lui XXXX le XXXX (cf schéma n°1)
- Elle le déboutonne puis lui XXXX le XXXX (cf schéma n°2)
- Elle se met comme ça et lui comme ça. (cf schéma n°3)
- Là, moment décisif dans le déroulement de l'intrigue, le couple se dénoue (ou le multiple assemblage humain), elle se met comme ça et lui se place ainsi. (cf schéma n°4)
- Alternance gros plans chirurgicaux et plans larges.
- Lui se retire et lui XXX sur XXXX. (cf schéma n°5)

Voilà, à partir de demain, je suis riche.

3 commentaires:

fan a dit…

euh... si vous avez besoin d'une doublure (son!) suis volontaire! :o)

nico a dit…

Mort de rire :-D :-D :-D
j'adore cet humour!!

Fabien a dit…

Bonjour sur ce blog, Nico, au plaisir de te retrouver sur le tien.
Ok pour la doublure, Fan ;-)
En plus, tu viens de me donner une autre idée : on va aussi déposer la bande son des films X, là aussi il y a de l'argent à gagner, faute d'originalité dans les dialogues ,-)