jeudi 10 février 2011

Tectonique des sentiments


.

8 commentaires:

Elsaxelle a dit…

Si je comprends bien, il faut lire de droite à gauche et remonter. Et lorsqu'on en est là, elle apparait où la suite ?

Fabien a dit…

Non, non, Elsaxelle, il faut bien lire de gauche à droite, de la déchirure à la rencontre, tout est dans les points de suspension et la reprise du cycle, jusqu'au jour où on peut remplacer les mots qui suivent les points de suspension...
Espoir, et suspension.

Les héphémères a dit…

oh mais c'est qu'on me ferait presque "épanger" quelques larmes..Oui ça c'est tout ce que j'aime, j'ai un texte qui traine quelque part sur la géologie de nos vies sentimentales voudrait que je retrouve ça ... (heu !! par contre niveau photo... no comment, l'essentiel résidant of course dans le texte :))

Fabien a dit…

Certes, la photo n'est pas géniale, loin de là, mais c'est ce couple devant cette diapo qui m'a donné envie de déclencher.
Maintenant, il faut chausser bottes et chapeau de brousse, empoigner le marteau et partir en fouilles dans la stratigraphie de tes textes et de ta vie pour retrouver ce texte...

Les Héphémères a dit…

...tiens tiens ..mon "faudrait" est devenu "voudrait"... vais en parler à Lacan il doit certainement avoir une théorie !!

tatiana a dit…

Excellent. un truc qui m'aurait sûrement attiré l'oeil aussi ;)

Gérard Méry a dit…

Le sujet est passionnant et un long diaporama serait nécessaire pour montrer.

Malyss a dit…

"L'homme n'est pas un continent, c'est une île", ce qui change tout, n'est-ce pas?..:o)