jeudi 5 février 2009

Crise de l'immobilier



Urgent, couple de fonctionnaires, solvable, vend T3 au meilleur prix et recherche T6 à prix encore meilleur.

Grâce soit rendue à Fantômette pour une chose au moins, c'est de nous avoir permis, en quelques mois seulement, de sortir de quarante et quelques années de crise œdipienne. Si, si. Même si le prix de quelques mois de vie avec elle dépasse certainement celui de quarante ans d'analyse psychanalytique bi-hebdomadaire, c'est fait. Et bien fait.

C'est pas difficile, depuis que Fantômette est là, mes parents aussi. Tout le temps, ou presque. C'est miraculeux. Ils ne nous lâchent plus. A ce rythme là, ils appelleront encore au mois d'août pour venir le dimanche midi apporter une galette des rois.

Ils appellent sans cesse, alors qu'avant, ils oubliaient mon anniversaire.
Ils m'appellent moi. Pour avoir des nouvelles de Fantômette.
Genre bulletin de santé quotidien, comment va-t-elle ? son dos va mieux ? j'ai parlé d'elle à mon médecin, elle devrait peut-être… ? elle n'a pas trop de travail, en ce moment ? ça ne va pas lui faire trop de boulot, cette nouvelle réforme de la recherche de 3e cycle ? j'espère que tu prends soin d'elle et que tu la laisses se reposer…
Merci Maman.
Et moi, là dedans, je suis quoi ?

J'ai une tendinite après une sortie raquettes organisée POUR Fantômette, genre aventure pyrénéenne extrême dans les solitudes hivernales pour celle qui rêve d'explorations polaires et du camp de base de l'Everest, mais bon, "toi, c'est pas pareil, tu fais peu d'heures, alors que Fantômette bosse 37 heures par semaine, elle n'était pas trop fatiguée lundi matin ? En plus, il faut qu'elle s'occupe de ses enfants."
Merci Papa. Moi aussi, j'ai deux enfants, d'ailleurs, ce sont aussi tes petits enfants, et c'est vrai que chaque soir je squatte le canapé, la bière et la télé de Fantômette à zapper entre Eurosport, M6 et les chaînes cryptées pour adultes. Mais le survet', il est à moi.

Le téléphone sonne encore. "Dis-donc, ça ne vous dirait pas qu'on se retrouve à cet endroit, cet été, ça pourrait plaire à Fantômette, et on vous aiderait, comme ça elle pourrait se reposer… On s'est déjà mis d'accord avec ses parents, on louerait un gîte ensemble."
Et je fais quoi, moi, je les dépose et je rentre ?
C'était quand, nos dernières vacances en famille ?
Et d'abord, d'où qu'ils sortent que Fantômette est toujours fatiguée alors que son coup de barre quotidien ne tombe brutalement, avec une régularité de chronomètre helvétique, que le soir, précisément au moment où les enfants sont enfin couchés et que nous retrouvons enfin seuls. Alors, comme qu'ils peuvent le savoir ?
Ils sont médiums, ou Fantômette a commencé à entretenir sa belle-mère de mes ardeurs soit-disant trop fréquentes ?

"On va venir faire les derniers travaux de peinture chez Fantômette avec ses parents, comme ça elle vendra plus facilement."
Ben tiens, je vous attends toujours pour repeindre la chambre des enfants !

Les photos de Fantômette font le tour de la famille. J'existe de nouveau, enfin, des fois, nous sommes tous les deux sur les photos. Ils redécouvrent que j'ai été enfant, que j'ai eu une enfance, ressortent des photos du blondinet que je fus avant les ravages d'une calvitie précoce, mais c'est pour raconter à Fantômette.
Putain, merci de vous en souvenir quarante ans plus tard et de n'en parler qu'à elle !

Bref, merci encore à toi, Fantômette, grâce à toi, à ta présence, à ta bonne humeur et à ta joie de vivre, mes parents sont enfin sortis de leur crise œdipienne.
Quand à moi, je crois que je devrais me marier avec une psy, j'en ai sûrement pour un bon moment.

6 commentaires:

Fantômette a dit…

Mais non, tes parents sont adorables c'est tout!! Jaloux ?;)
Par contre je veux bien me transformer en psy si c'est pour t'épouser....

Fabien a dit…

Jaloux ?
Non, trop heureux de sortir enfin de cet oedipe familial, même si le mien demeure, intact et entier, tellement difficile et douloureux. Arghhhh ;-)

C'est pour de vrai, la dernière phrase ? Ca marche aussi sans être psy ?

Tatiana a dit…

Rho le jaloux ;))))
Attention il y a de la déclaration dans l'air ;)))))
Alors de mon coté franchis la barrière, je suis sure qu'il y a un terrain de jeu merveilleux dans cette vieille baraque en ruine ;)))

Fabien a dit…

Ben quoi, quoi, quoi, c'est quoi ce procès d'intention ?
Je ne suis pas jaloux, au contraire, parce qu'en général, quand Fantômette et mes parents se voient, je suis là aussi. Et puis mes parents sont super fiers de moi :
"Elle est vraiment extraordinaire, on se demande encore comment tu as pu rencontrer une femme comme ça."
C'est pas qu'ils fiers de moi, ça ? ;-)

Pis je vais arrêter de délirer, parce que toute ressemblance avec une quelconque ressemblance serait purement fortuite. Voilà.

Et d'abord, mes parents auraient tout aussi bien pu reporter leur affection non sur Fantômette, mais sur un chihuahua ou sur le parrainage d'un enfant de l'Unicef. Donc, c'est mieux comme ça.

Tu as raison, Tatiana, il y a vraissemblablement de la déclaration dans l'air. Mais Fantômette n'est pas psy. Alors j'hésite encore ;-)
Quoi que.
J'hésite plus. Oedipe que pourra.

kinou ze english prof a dit…

dis, je serais invitée au mariage ?? lool

Fabien a dit…

D'accord Kinou, on se fera payer les dragées par la Maif ou la Mgen, comme ça.
On prévoira un goûter pour tes enfants, des fois que tu finisses la boîte de Petit Prince en route ,-)

En attendant, inutile de réserver une date trop tôt, il me reste deux gros sujets à évoquer ici, ce que je n'ai encore osé faire :
• la présence de mes beaux-parents, des gens adorables mais très soucieux de la bonne moralité de celui qui leur ravira leur fille.
• la question de la dot, en cours de discussion, mais dont mon avocat m'a conseillé de ne faire mention en aucun cas tant les enjeux sont colossaux.